Le muguet et ses secrets

Tendres clochettes si parfumées. Le muguet est une fleur muette pour les parfumeurs qui a pourtant tant à nous raconter ! Elle nous plonge dans notre enfance par son odeur que nous reconnaissons entre mille. Timidement les fleurs de muguet regardent vers le bas mais s’affirment pleinement en partageant avec nous leur odeur.

Le muguet, son histoire et ses mythes

La naissance du muguet est la source d’inspiration de belles histoires :

  • un tapis de fleurs blanches dont le parfum est enivrant. Voilà le cadeau fait par Apollon, Dieu des Arts et de la poésie dans la mythologie grecque, à ses neuf nymphes aux pieds nus. Est-ce pour protéger leurs pieds par leur douceur ou pour décupler leur créativité par leur parfum, nous ne le savons guère mais le surnom du muguet est tout trouvé : Gazon de Parnasse.
  • Ermite de la forêt, Saint Léonard dû affronter un dragon. Au cours de son combat, il perdit quelques gouttes de sang qui se transformèrent en de discrètes petites clochettes blanches en atteignant le sol. La légende raconte qu’en triomphant du dragon, Saint Léonard donna naissance au muguet qui portera chance.

 

Notre lys des vallées attisent les convoitises dés le moyen-âge. A cette époque, il est de tradition de se marier au mois de Mai. Le futur époux offre à sa bien aimée un bouquet de muguet qu’elle accroche devant sa porte, symbole de pureté. Aujourd’hui, les noces de muguet représentent les 13 ans de mariage.

En 1560, Charles IX, lors d’une visite dans la Drôme par le chevalier Louis de Girard de Maisonforte, se ferait offrir du muguet. Il sera sacré roi l’année suivante. Le roi touché par ce geste décide d’offrir, au mois de mai, un brin de muguet à sa cour pour marquer la fin de la rudesse de l’hiver, l’arrivée des beaux jours et porter bonheur.

Sa réputation de porte bonheur vaudra au muguet d’être la fleur fétiche de Christian Dior. Le couturier superstitieux avait pour habitude de coudre un brin de muguet dans l’ourlet de certaines de ses créations. Ce lys des vallées l’accompagnait souvent avec un brin dans la poche. Il ira jusqu’à lui consacrer une collection entière en 1954 et un parfum Diorissimo en 1956 créé par Edmond Roudnitska.

Le muguet et ses parfums

Les molécules odorantes du muguet sont si fragiles qu’elles se détruisent lorsque nous cherchons à les obtenir. Les parfumeurs reproduisent son odeur par le biais de molécules synthétiques.

Les premiers parfums qui mettent en scène ces petites clochettes sont Muguet des bois de Coty, Muguet du Bonheur de Caron puis Diorissimo.

Et plus récemment, Anaïs Anaïs de Cacharel contient des notes muguets en plus des autres fleurs qui le compose, Lily of the valley de Penhaligon’s, Pleasures d’Estée Lauder…

Le muguet thérapeutique

Le muguet est une plante qui peut-être toxique. Il est déconseillé de l’utiliser. Ces principes actifs sont eux utilisés comme antispasmodique, émétique ou encore tonicardiaque.

Carte d’identité du muguet

Nom propre : Convallaria majalis

Origine : Hémisphère nord

Famille : Liliaceae

Espèces : ‎Tracheobionta

Espèces utilisées en parfumerie : Aucune

Description olfactive : fleur blanche, doux, transparent, vert, sucré, musqué

Floraison : Avril à début juin

Dimensions : environ 20 cm de hauteur

Anaïs Fournial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*